ANCIENNES FACTURES COMMERCIALES


C'est l'invention de l'imprimerie qui est à l'origine de la publicité. Dès le début du 19è siècle, les premières publicités vont apparaître sur l'en-tête des factures en décrivant le nom du magasin, l'activité commerciale et l'adresse de la boutique.
Jusqu'aux années 1870, la partie supérieure des factures était, soit gravée ou imprimée. La réalisation et la présentation du mémoire vont vite évoluer. Les factures doivent rappeler les courses faites par le client, retracer les achats ou travaux au jour le jour et servir de justificatif. Des illustrations vont vite mettre en exergue, l'activité de l'entreprise.
Au début, sont représentés par des dessins, la profession, soit avec les produits vendus par le commerçant, le matériel fabriqué par l'artisan ou la spécialité du façonnier. Les estampes et l'arrivée de la photo vont illustrer sur de nombreuses factures, les images des devantures ou bâtiments pour montrer l'importance de l'établissement. Avec originalité, les styles de certains en-têtes vont être de véritables œuvres d'art.
Longtemps dédaignées et peu conservées, aujourd'hui pour beaucoup disparues, ces anciennes factures font revivre le passé commercial et industriel des villes et villages. Elles sont le témoin de la vie que fut celle de nos aïeux en retrouvant grâce à elles, la trace de leurs anciens commerces ruraux.
Dans une ville comme RETHEL, on peut avec ces factures, suivre les changements de propriétaires dans les mêmes activités. Les factures de la première moitié du 19è siècle sont relativement rares et les plus anciennes connues pour RETHEL datent de la Période Révolutionnaire, factures "Au Balcon d'Or" sis Place de la Halle datant de l'an 13 de la République et une autre de l'année 1806.




 

 

François GUERIN

ESCAPADES
vous propose
CURIOSITE- HISTOIRE,
le SAVIEZ-VOUS...

de François Guérin


ESCAPADES

c'est aussi:

Le Reportage photos
de votre mariage

Tél : 03 24 38 06 70
Accueil

Cliquez sur la photo de
votre choix pour l'agrandir